top of page
  • hervebrezot

Des profs d’EPS palestiniens en France pour améliorer la qualité de l’EPS... en Palestine

Dernière mise à jour : 17 août 2022

Ils et elles sont 9 professeurs d’EPS, inspecteurs et inspectrices d’éducation palestiniens (dont 4 femmes) accueillis en France par la FSGT, du samedi 6 au 17 novembre, pour un séminaire de formation pour améliorer la qualité de l’EPS en Palestine.


Leur venue s'inscrit dans le cadre du projet "Pour un sport populaire et une éducation physique et sportive émancipatrice pour toutes et tous en Palestine" porté par la fédération sportive, avec le soutien de l'Agence française de développement, de la Caisse centrale d'activités sociales d'EDF (CCAS), en partenariat avec le Snep, Syndicat national de l’éducation physique, dont plusieurs formatrices et formateurs français sont membres.

Observation de cours d'EPS dans plusieurs collèges de Seine-Saint-Denis

Pendant leur séjour, ils alterneront des temps d’observation de cours d’EPS dans plusieurs collèges de Seine-Saint-Denis (Aulnay, Blanc-Mesnil et Montreuil) et d’analyse des pratiques. Il s'agira également de poursuivre le processus d'élaboration d'un programme national et d'une charte définissant les critères d'une EPS de qualité co-construits avec les enseignants des différentes villes de Cisjordanie. Pendant cette semaine, rejoints par deux responsables du ministère de l'Éducation nationale palestinien, ils et elles auront également pour objectif d’élaborer et lancer la première Journée nationale du sport scolaire en Palestine.


Suite d'un premier temps de formation organisé début 2020 en Palestine à destination de 80 professeurs formateurs et formatrices en devenir, une première initiative a été organisée en ce sens le 21 octobre dernier, à l'issue d'un cycle d’enseignement d'athlétisme : un challenge, le"Marathon solidaire", qui a vu un millier d'enfants, filles et garçons, partager leurs performances dans 36 écoles de toute la Cisjordanie, Jérusalem-Est inclus.


Layla Jawabreh, superviseure des professeurs d'EPS palestinien pour la région d'Hébron, impliquée dans les projets avec la  FSGT depuis 2010. © FSGT
Layla Jawabreh, superviseure d'EPS pour la région d'Hébron, impliquée dans les projets avec la FSGT depuis 2010, sera de la délégation "séminaire qualité EPS". © FSGT

Précédés et suivis de 50 stagiaires animatrices et animateurs sportifs palestiniens

Ce séjour a été précédé et sera suivi de ceux de 50 stagiaires animatrices et animateurs sportifs de collectivités et associations palestiniennes dans le cadre du volet "coopération décentralisée" du projet FSGT-Palestine. 7 villes et collectivités françaises ont ainsi accueilli, début octobre, et accueilleront, début novembre, une délégation en formation.



381 vues0 commentaire
bottom of page