top of page
  • hervebrezot

La FSGT et la Palestine 2015-2018, pour un sport populaire émancipateur

Dernière mise à jour : 17 août 2022

Depuis quatre décennies, la FSGT est engagée dans des relations de coopération avec les sportifs et sportives palestinien·nes, leurs associations, les écoles, les organisations locales d'aide aux personnes en situation de handicap... Une brochure revient sur le projet porté de 2015 à 2018.


C'est unique dans l'histoire du sport. Octobre 2021 a marqué les débuts de 40 années ininterrompues de relations et de projets entre la FSGT et les sportifs et sportives palestinien·nes. Après une riche période d’échanges et divers projets jusqu’à la fin des années 2010 ("Hébron vivre la ville", "Sport Fraternité"...), la FSGT y est reconnue et soutenue depuis 2010 par l'Agence française de développement (afd.fr) pour mener un programme de démocratisation d'un sport émancipateur pour toutes et tous.


La première piscine municipale en territoire occupé

Après avoir coordonné, entre 2010 et 2013, la mise en place d'un centre socio-sportif de quartier à Hébron avec notamment la première piscine municipale en territoire occupé, la FSGT a développé, entre 2015 et 2018, auprès de douze associations palestiniennes et du ministère de l’Éducation nationale palestinien, un projet à rayonnement national visant à favoriser l’accès de toutes et tous à une pratique sportive de qualité.

Ce livret-bilan mêle belles photos et témoignages d'acteurs et d'actrices français·es et palestinien·nes, il nous donne à voir les réussites et les défis qui ont marqué ce beau projet.

C’est cette période que retrace la publication illustrée La FSGT et la Palestine 2015-2018, pour un sport populaire émancipateur. Présenté selon les quatre axes de celui-ci (zones sous occupation militaire israélienne, écoles, jeunes filles et femmes, handicap et pratiques partagées), ce livret-bilan mêle belles photos et témoignages de formateurs et formatrices français·es et palestinien·nes et de "bénéficiaires", et nous donne à voir à la fois les réussites et les défis qui ont marqué ce beau projet.

Autant d’héritages et d'enseignements de ces quarante années de coopération qui nourrissent notre action et plus particulièrement celles initiées depuis 2019, dans le cadre d'une 3e phase, dans un contexte complexe lié à l’épidémie de Covid-19.



45 vues0 commentaire

Comments


bottom of page